Au centre de
votre confort!

AIDE À LA DÉCISION


Les climatiseurs muraux
10 critères pour choisir votre climatiseur mural

Les climatiseurs muraux : 10 critères pour choisir votre climatiseur mural
Les critères à observer

1. La qualité de l'appareil et du service

Comme de nombreux fabricants présentent des produits de moindre qualité jusqu'à la qualité la plus optimale, il est impossible de faire confiance uniquement à la marque. Les fabricants ayant fait leurs preuves depuis plusieurs années et dont le marché est établi au niveau international déboursent souvent une plus grande part de leur budget à la recherche et au développement de leurs produits. Ils ont à leur disposition un inventaire plus important de pièces. Ils possèdent également un réseau de distribution plus performant que plusieurs entreprises plus modestes, qui essayent de profiter de la notoriété des climatiseurs. Afin de connaître les lieux de vente des grossistes ou d'un fabricant, vous pouvez les contacter directement ou encore vous référer à leur site Internet, conseillent Henri Bouchard, directeur technique à la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec, et Luc Desrochers, entrepreneur en climatisation et ex-formateur à l'École Polytechnique de Laval.

2. La puissance

Attention : un climatiseur trop puissant évacuera plus rapidement la chaleur de votre maison, sans pour autant en retirer l'humidité de manière efficace. Dans un compresseur plus robuste que la norme, une sollicitation au-delà des capacités entraîne une usure plus rapide. Faites appel à un spécialiste pour déterminer avec rigueur la puissance optimale de votre climatiseur (mesurée en BTU/h). La puissance que vous choisirez dépend de plusieurs facteurs comme les dimensions de la maison, la façon dont celle-ci est aménagée, la hauteur des plafonds, la fenestration, le niveau d'ensoleillement et l'isolation.

Le tableau qui suit vous guidera dans l'évaluation de la puissance dont vous avez besoin, selon la superficie à climatiser :

Puissance de l'appareil*

Superficie à climatiser**

6000 BTU/h

de 150 à 250 pieds2

7000 BTU/h

de 250 à 300 pieds2

8000 BTU/h

de 300 à 350 pieds2

9000 BTU/h

de 350 à 400 pieds2

10 000 BTU/h

de 400 à 450 pieds2

12 000 BTU/h

de 450 à 500 pieds2

14 000 BTU/h

de 550 à 700 pieds2

18 000 BTU/h

de 700 à 800 pieds2


*Sur l'emballage, la puissance est indiquée en « BTU », c'est en réalité « BTU/h ».
**Le calcul est réalisé en tenant compte des espaces ouverts; l'ajout d'appareils supplémentaires pourrait s'avérer nécessaire.

SAUVONS DE L'ÉNERGIE!
La consommation d'énergie d'un climatiseur est variable selon sa puissance. Selon les estimations d'Hydro-Québec, un climatiseur de EER 12 qui fonctionne pendant 8 heures dans une journée, sur une période de 90 jours, consomme : 12 000 BTU/h: 730 kWh (53, 15 $)/18 000 BTU/h 1080 kWh (79, 72 $)

3. L'efficacité énergétique

En ce qui concerne les climatiseurs muraux, Ressource naturelles Canada admet deux codes de rendement énergétique :
- Le Seasonal Energy Efficiency Ratio (SEER) ou taux de rendement énergétique saisonnier (TRES)
- L'Energy Efficiency Ratio (EER) ou taux de rendement énergétique. Dans les deux cas, un taux élevé est garant d'un appareil hautement écoénergétique.
Cette cote se retrouve sur l'étiquette ÉnergGuide du produit ou dans le catalogue du fabricant.
SEER : de 13 (le moins efficace) à 26 (cote très rare sur le marché)
EER : de 8 (efficacité moindre) à 12 (efficacité maximale)
Afin de bénéficier de la cote EnergyStar, un appareil bibloc doit disposer d'un EER de 12 et d'un SEER d'au moins 14,5.

IL EST IMPORTANT DE NE PAS VOUS FIER AUX VENDEURS QUI AFFIRMENT QU'UN APPAREIL BRANCHÉ SUR UN CIRCUIT DE 240 VOLTS A UNE MOINS GRANDE CONSOMMATION QU'UN AUTRE RATTACHÉ À UN DE 120 VOLTS. LE RÉSULTAT EST LE MÊME.

4. La technologie Inverter

Les climatiseurs usuels se mettent à fonctionner dès que la température surpasse une valeur prédéterminée et s'arrêtent au moment où cette valeur est atteinte de nouveau. Ces appareils consomment une quantité astronomique d'énergie, puisque le compresseur passe d'une consommation inexistante à une activité à plein régime. De ce fait, il entraîne une dépense d'énergie plus considérable. Si l'efficacité énergétique vous tient à cœur et que vous pouvez débourser pour votre appareil le double du prix d'un modèle ordinaire, il est primordial de trouver un système de climatisation à vitesse variable Inverter.

Son compresseur s'active, puis accélère jusqu'à l'atteinte de sa puissance maximum. Par la suite, il réduit graduellement sa vitesse au moment où la température souhaitée est sur le point d'être atteinte. Selon les experts consultés, vous réussirez à obtenir une température plus stable et vous économiserez au plan énergétique, de 10 à 15 %. Si vous comparez avec un climatiseur standard, qui peut rater son objectif de 3oC, la marge d'erreur de la technologie Inverter est de l'ordre de 1oC. Cependant, il est impératif de bien calculer la puissance d'un appareil Inverter. En effet, un modèle de puissance trop faible travaillera plus fort, accentuera sa consommation et se verra privé de tout avantage par rapport à un climatiseur mural traditionnel.

5. La qualité de l'air

Les spécialistes consultés s'entendent pour affirmer qu'il faut faire preuve de méfiance envers les représentants qui certifient que leur produit bonifie la qualité de l'air. « Le filtre qu'on y trouve sert surtout à empêcher que le serpentin de l'appareil s'encrasse. Seul un système de climatisation central muni d'un filtre HEPA ou électronique est en mesure d'améliorer la qualité de l'air. » affirme Luc Desrochers.

6. La qualité sonore

De manière générale, les fabricants ont diminué significativement le bruit émis par le compresseur de leurs appareils. Selon nos spécialistes, il est possible pour vous de comparer les modèles en vous fiant aux indications en décibels sur les emballages, si vous y retrouvez aussi une certification CSA B52. De prime abord, le Conseil canadien des normes prend soin de s'assurer que les affirmations du fabricant sont véridiques.

7. Le prix

Puisque les compagnies ont un moment d'activité intensifié, qui s'échelonne sur environ 10 semaines pendant l'été, les prix peuvent augmenter de 200 à 500 $, et même au-delà. La fin du mois de mai est une période idéale pour prendre une décision. Sinon, vous pourrez faire l'achat de votre climatiseur en automne, pour l'année suivante. Le prix des appareils est variable, comme le présente le tableau ci-dessous. Plus l'installation est complexe, plus elle sera onéreuse.

APPAREIL DE 12 000 BTU/h *
INSTALLATION COMPRISE**

Gamme

Prix***

Bas de gamme

de 1700 à 2500 $

Moyen de gamme

de 2500 à 3000 $

Haut de gamme

de 3000 à 3500 $


*Pour un climatiseur de 18 000 BTU/h, ajoutez de 500 à 750 $
**Installation standard : les modules intérieurs et extérieurs sont sur le même mur et la tuyauterie qui les relie est en ligne droite. ***Prix relevés en basse saison.

8. La garantie

Selon Henri Bouchard et Luc Desrochers, la durée de la garantie présentée par le fabricant est un indice fiable pour déterminer la qualité d'un appareil. Les experts s'entendent pour certifier qu'un appareil de bonne qualité dispose d'une durée de vie de 12 à 15 années. La majorité des fabricants n'offrent souvent qu'une garantie de 10 ans sur les pièces de leurs modèles. Il est essentiel pour vous d'exiger une garantie écrite qui spécifie l'étendue (pièces et main-d'œuvre), de même que les responsabilités des parties impliquées, advenant la fermeture du fabricant ou de l'installateur.

9. L'installation

Elle doit être effectuée adéquatement pour que votre climatiseur soit efficace et durable. Il faut vous assurer que l'entrepreneur dispose d'une licence avec spécialité en réfrigération de la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ) et de la CMMTQ. De plus, l'installateur doit être détenteur d'un certificat de compétence de frigoriste émis par la Commission de la construction du Québec. En vertu de la loi régie par la RBQ, vous avec le droit de l'exiger.

LES MUNICIPALITÉS, DE MÊME QUE LES CONSEILS D'ADMINISTRATION D'IMMEUBLES EN COPROPRIÉTÉ, ONT MIS AU POINT UNE RÉGLEMENTATION QUANT À L'INSTALLATION D'UNE CLIMATISEUR MURAL. IL FAUT VOUS RENSEIGNER AVANT D'ACHETER.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR UN COMMERÇANT
Vous pouvez vérifier si l'entreprise a déjà reçu des plaintes venant de consommateurs :
www.opc.gouv.qc.ca
Entrez le nom de l'entreprise dans le champ "Renseignez-vous'

REGISTRE DES DÉTENTEURS DE LICENCE (RBQ)
www.rbq.gouv.qc.ca
Trouver un entrepreneur⇨ Registre des détenteurs de licence

RÉPERTOIRE DES MEMBRES (CMMTQ)
www.cmmtq.org
Consommateur ⇒ Répertoire des membres

10. L'entretien

Un climatiseur qui n'est pas adéquatement entretenu perdra sa garantie. De plus, il consommera de 10 à 20 % plus d'énergie qu'il ne lui en faut et rendra l'âme plus rapidement, soulignent Henri Bouchard et Luc Desrochers.

MARCHE À SUIVRE

RÉGULIÈREMENT : Videz les débris accumulés dans le module extérieur du climatiseur.
TOUS LES MOIS : Nettoyez le filtre du module intérieur.
TOUS LES DEUX ANS : Faites vérifier l'état de votre climatiseur mural par un technicien, qui a les mêmes compétences qu'un installateur.

===
Note au lecteur : Cet article se veut une aide pour mieux orienter votre choix vers un climatiseur mural. En tous temps, vous pouvez faire appel aux spécialistes de Tran Climatisation pour toute information supplémentaire.
Source d'information : Revue Protégez-vous, Édition de Juin 2012

crédit d'impôt

salon habitation



Salon de l'habitation 2017

Chauffage Climatisation Rive Sud présent au salon de l'habitation Chaudière-Appalaches

Aide à la décision

10 critères pour choisir votre climatiseur mural.

Nouveau site web

Un nouveau site web est maintenant en ligne pour simplifier votre magasinage.

Modification des infrastructures

Chauffage Climatisation Rive-Sud améliore ses infrastructures pour mieux vous servir.

Débarrasez vous en maintenant avec nos appareils!